Top Maroc
 
Annuaire et Classement

 les paroles

4/4/2009

 
        
            
                         
                                  mounaim
 
 
chanson claude françoi
 
Belles, belles, belles

Un jour mon père me dit fiston
J' te vois sortir le soir
A ton âge il y a des choses
Qu'un garçon doit savoir
Les filles tu sais méfies-toi
C'est pas c' que tu crois

Elles sont toutes
Belles belles belles comme le jour
Belles belles belles comme l'amour

Elles te rendront fou de joie
Fou de tout l'or mais crois moi
Mais plus fou d'elles de jour en jour
Puis des filles de plus en plus
Tu vas en rencontrer
Peut-être même qu'un soir
Tu oublieras de rentrer
Plus t'en verras, plus t'en auras
Et plus tu comprendras
Dans ces moments, tu te souviendras
Que ton vieux père disait

Elles sont toutes
Belles belles belles comme le jour
Belles belles belles comme l'amour

Elles te rendront fou de joie
Fou de tout l'or mais crois moi
Plus fou d'elles d'elles d'elles de jour en jour
Un jour enfin tu la verras
Tu n' peux pas te tromper
Tu voudras lui dire je t'aime
Mais tu n' pourras plus parler
En un clin d'oeil vous s' rez unis
Pour le pire et le meilleur
Mais tu tiendras là, le vrai bonheur
Aux yeux de ton coeur

Elle sera
Belle belle belle comme le jour
Belle belle belle comme l'amour

Comme j'ai dit à ta maman
Tu lui diras en l'embrassant
Tu es, belle belle belle comme le jour
Belle belle belle comme l'amour
Belle belle belle comme le jour

 

Y'a le printemps qui chante

Dis, ça fait combien de temps
Que tu n'as pas vu un peuplier
Une fleur des champs ?
Si tu as quelques chagrins
Pour les oublier il y a toujours une gare, un train
Change de ciel, viens voir la terre,
Voir le soleil et les rivières

Viens à la maison y'a le printemps qui chante
Viens à la maison tous les oiseaux t'attendent
Les pommiers sont en fleurs
Ils berceront ton coeur
Toi qui es tout en pleurs
Ne reste pas dans la ville
Viens à la maison y'a le printemps qui chante
Viens à la maison tous les oiseaux t'attendent
Près des grands étangs bleus
Et dans les chemins creux
On ira tous les deux oublier ce rêve facile.

Le premier vent du matin sera ton ami
Quand tu iras t'asseoir au jardin
Et puis le temps passera et tu me diras
Tout mon passé il est loin déjà
Tu ouvriras une fenêtre
Un beau matin, tu vas renaître

Viens à la maison y'a le printemps qui chante
Viens à la maison tous les oiseaux t'attendent
Les pommiers sont en fleurs
Ils berceront ton coeur
Toi qui es tout en pleurs
Ne reste pas dans la ville
Viens à la maison y'a le printemps qui chante
Viens à la maison tous les oiseaux t'attendent
Près des grands étangs bleus
Et dans les chemins creux
On ira tous les deux oublier ce rêve facile.

Viens à la maison y'a le printemps qui chante
Viens à la maison tous les oiseaux t'attendent
Les pommiers sont en fleurs
Ils berceront ton coeur
Toi qui es tout en pleurs
Ne reste pas dans la ville
Viens à la maison y'a le printemps qui chante
Viens à la maison tous les oiseaux t'attendent
Près des grands étangs bleus
Et dans les chemins creux
On ira tous les deux oublier ce rêve facile.

Tags : parole
Category : La poésie arabe | Write a comment | Print

Comments

 monazimba, le 01-05-2009 à 15:52:21 :

Belle journée

http://farm3.static.flickr.com/2199/2455738292_8da58fd918_o.jpg
Bonjour Mounaim il fait très beau aujourd'hui
et j'espère que tu vas bien
Je t'envoie quelques brins du muguet porte bonheur
pour te souhaiter une très belle journée
Bisous, Mona

| Contact author |
Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
Le Moteur
Recherche-Web