Top Maroc
 
Annuaire et Classement

 La magic vue

29/12/2008

La magic vue

 En perdre son latin

Matériel : jeu de cartes

Déroulement : Mélanger le jeu. Placer 10 paires de cartes toutes faces visibles.

Demander à une ou plusieurs personnes de choisir dans leur tête une de ces paires et bien sûr, de se souvenir des 2 cartes (valeur et couleur) de leur paire. Ramasser les paires. Vous devrez vous souvenir des quatre mots latins :
mutus
nomen
dedit                                                                 
cocis

Pour vous aider, vous pouvez vous faire un tableau de 4 lignes et cinq colonnes (mais sans écrire les mots latins dessus). Vous placez la première paire sur le 'm' de mutus et sur le 'm' de nomen, la deuxième paire sur les 'u' de mutus, la troisième paire sur le 's' de mutus et le 's' de cocis, etc. Ensuite vous demandez à une personne à la fois, sur quelles lignes se trouvent les 2 cartes de sa paire. Elles peuvent être sur une ou deux lignes. Si par exemple la personne vous dit que sa paire est sur la quatrième ligne, ce sont les deux cartes sur les 'c' de cocis. Si la personne vous dit que sa paire est sur les deuxième et troisième lignes, ce sont les cartes sur le 'e' de nomen et le 'e' de dedit.

ü     Les cartes en famille :

Matériel : jeu de cartes placées : As, 2, 3,... J, Q, K pour chaque couleur dans le même ordre.

Déroulement : Couper le jeu autant de fois que désiré (en coupant chaque fois normalement et replacer le paquet : surtout pas le séparer en plusieurs petits paquets que l'on remet ensemble).

Selon la manière que l'on va placer les cartes, il y a deux variantes :

La variante 'Famille' : on fait treize paquets, la 14e carte est placée sur le 1er paquet, la 15e sur le 2e, etc. Les cartes seront toutes placées ensemble : les as ensemble, les rois ensemble, les dames ensemble, etc.

La variante 'Poker' : on fait treize paquets, la 14e carte est placée sur le 13e paquet, la 15e sur le 12e... la 26e sur le 1er , la 27e sur le 1er paquet, la 28e sur le 2e, etc. Donc au lieu de mettre les cartes quatre fois sur les paquets de 1 à 13 comme précédemment, on met les cartes sur les paquets de 1 à 13, puis de 13 à 1, de nouveau de 1 à 13, et finalement de 13 à 1. Vous prenez le septième paquet et vous invitez d'autres personnes à venir prendre n'importe quel paquet de 4 cartes. Vous leur demandez si elles pensent qu'elles ont un bon jeu de poker entre les mains. Elles ont toutes deux paires, sauf vous qui avez un carré (4 cartes de même valeur). Vous remportez donc la mise :-)

ü     Les deux cartes perdues :

Matériel : deux jeux de cartes identiques.

On met toutes les rouges ensemble et toutes les noires ensemble dans un autre paquet. Les paquets sont donc chacun de grosseur normale.

Déroulement : Les deux paquets sont faces cachées. On demande à quelqu'un de venir retirer une carte de chaque paquet, de les regarder sans les dire et de les mémoriser. On lui demande ensuite de mettre la carte prise du paquet de gauche dans le paquet de droite, et vice-versa. On mélange ensuite chaque paquet individuellement en prenant bien soin de ne pas montrer les faces des paquets à l'auditoire (les spectateurs verraient alors que les paquets sont exclusivement rouge ou noir). Puis on regarde chaque paquet, et la puissance de notre pensée nous permet aisément de retrouver la seule carte rouge dans le paquet noir (et vice-versa)!

 

Tours de divination                                          

ü      Le vieux grimoire

Note : À ne pas faire à un fort en maths : il trouvera tout de suite la supercherie.

Matériel : un livre quelconque (ça peut être un bottin téléphonique), papier, crayon, enveloppe.

Déroulement : Avant de vous présenter à votre public, regardez et retenez le premier mot de la page 24 du livre (ou le premier no. de téléphone de la page 24 du bottin). Devant le public, vous écrivez ce mot (ou ce no. de téléphone) sur un bout de papier que vous mettez ensuite dans l'enveloppe. Scellez l'enveloppe. Puis vous demandez à un spectateur de penser à un chiffre entre 1 et 1000, vous lui demandez de multiplier ce chiffre par 4, de multiplier ce résultat par 6, et enfin de diviser ce dernier résultat par son chiffre de départ. Vous lui demandez ensuite de lire à voix haute le premier mot (ou le premier no. de téléphone) de la page 24 du livre (du bottin). Vous lui tendez ensuite l'enveloppe et vous lui demandez de l'ouvrir et de lire à vois haute ce qui est inscrit sur le papier.

Variantes : vous pouvez bien sûr prendre le dernier mot de la page au lieu du premier, ou utiliser d'autres chiffres, par exemple, faire multiplier par 5, puis par 7 et prendre alors la page 35...

Pour ceux qui aiment l'algèbre : soit Y le numéro de la page choisie, il est évident que :
((Y fois 4) fois 6)) divisé par Y = 24
devient : (Y fois (4 fois 6)) divisé par Y = 24
devient  : (24 fois Y) divisé par Y = 24
devient : 24 = 24, ce qui est toujours vrai...

Tags : agic
Category : La poésie arabe | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |
Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
Le Moteur
Recherche-Web